Jour de la Résurrection - Le Jour du Jugement dernier

Publicité

La vie de l’humain est éphémère et ne durera pas éternellement. Un jour du jugement nous attend tous, à la fin, et aucune exception n’est agréée. Tout le monde sera jugé par Dieu Allah, du roi, jusqu’au pauvre affamé.

Qu'est-ce que le Jour du Jugement ou Jour de de la Résurrection?

Durant ce jour, Dieu Allah, redonnera vie, à toutes ses créatures et les rassemblera en rangé, devant Lui, et ce, dans le but que tous les humains lui rendent compte de leurs actes, qu’ils soient bien ou mal. Pour ceux, qui ont développées le bon en eux, et en leur entourage, ils seront gratifiés et récompensés par une place dans le Paradis éternel (Janat El Firdawss). Par contre, un supplice avilissant dans l’Enfet (Gahaname) attend ceux qui ont fait du mal à leurs prochains.

Quand ce jour viendra, tous les vivants, le sauront, et ce, grâce à des signes qui ont été numérotés dans le livre sacré de Dieu Allah, le Saint Coran. Ce sont donc les suivants : le lever du soleil du côté du couchant, la sortie de GOG et de MAGOG, l'apparition d’une certaine Bête, la venue du faux-Messie, la descente du ciel de Jésus, etc.

A ce moment là, le cor sonnera violemment pour déclencher l’anéantissement du monde, et tout ce qu’il contient. Ce dernier sonnera pour une seconde fois, pour déclencher la résurrection des morts et la comparution devant le Seigneur de l'univers, le bon Dieu Allah.

Des registres, alors, seront distribués à tous et à toutes ; ceux qui prendront leur rôle par la droite, et ceux par la gauche. Ainsi, une certaine gigantesque balance sera dressée au milieu et le Jugement de tous les vivants commencera, et chacun recevra sa part, qu’elle soit bien ou mal, enfer, ou paradis. Cela dépendra des actes de chacun.

Selon le Saint Coran, livre sacré d'Allah:

A travers son texte, Dieu nous a dit : « Tout ce qui se trouve sur terre est voué à l'anéantissement. Seule demeurera la Face de ton Seigneur ceinte de gloire et de vénération. » (55/26).

Selon le Prophète Mohammed:

De plus, le prophète Muhammed-Que Dieu le préserve et le garde en paix- nous a clairement parlé du Jour du Jugement : « L'Heure ne sonnera pas avant que dix signes précurseurs ne se réalisent, qui sont les suivants :

Il a également précisé : « L'Heure du Jugement ne sonne pas avant que, l'homme, passant par un tombeau, ne dise: "Comme j'aimerais être à la place de celui qui gît là dans cette tombe!" », « Une quarantaine sépare les deux soufflements du cor. Dieu enverra une pluie qui fera repousser les corps comme des légumes. Le corps de l'homme sera complètement détruit à l'exception du coccyx d'où repoussera le corps le Jour de la Résurrection. »

Un jour, durant la vie du Prophète Muhammed, ce dernier haranguant la foule derrière lui, dit : « Hommes! Vous comparaîtrez devant Dieu pieds nus, corps nus et incirconcis. Le premier qui sera habillé sera Abraham. », « Des gens de ma communauté seront conduits à gauche. Je m'écrierai "Ce sont mes compagnons!" - Il me sera répondu, alors, "Tu ignores ce qu'ils ont commis après toi!". », « Chaque Prophète avait formulé une demande qui a été exaucée. Moi, j'ai gardé la mienne pour le Jour du Jugement en faveur de mon peuple. », « Sans orgueil, je suis le meilleur enfant d'Adam, le premier sur lequel s'ouvrira la terre le Jour de la Résurrection, le premier à intercéder en faveur de l'humanité. Ce jour-là l'étendard de l'ةloge m'appartiendra. ».

Selon la logique:

Cependant, on peut prouver ce propose, par la logique en elle-même :

  1. 1. Dieu Allah, est bien capable de rendre la vie à un être qui l’a crée lui-même. C’est un acte, tout à fait facile, et ne peut être plus difficile que leur première création, il y a des milliards d’années à cela,
  2. 2. En second degré, on peut affirmer, que la raison n’exclut guère la résurrection, ni même le jugement dernier.
  3. 3. La vie ici-bas sur la planète terre, amalgame de bonheur et de malheur et de diffucultés, est une preuve qu'il y a une autre vie faite de justice, de bonté et de bonheur ou de tribulations infiniment supérieurs à ceux de ce monde. C’est la raison qui l’affirme.
  4. 4. Il est clair que la sagesse divine gouverne les Ces humaines dans tous les domaines de la vie.
  5. 5. Enfin, en conclusion, tout cela rend inévitable l'existence d'une autre vie après celle en cours pour rétribuer chacun selon ce qu'il aura fait en bien ou en mal.

Tout ce que comporte notre vie en bonheur, en joie, en malheur, comparé à ce qui existe dans l'autre monde (Le monde parfait), n'est que l'image réduite sur papier d'un somptueux palais et d'un riche jardin. Le mal en prend le même concept.