Abdul Rashid Ali Sufi - عبدالرشيد علي صوفي



Assajda

 

 

Abdul Rashid Ali Sufi

Abdul Rashid Ali Sufi

Nom : Abdul Rashid Ali Sufi
Pays : Somalie
Vues : 40622

 

 

Biographie de Abdul Rashid Ali Sufi

 

Assajda

L’honorable Cheikh Abdul Rashid Ali Sufi est un célèbre réciteur du Saint Coran, et grande référence de la droiture et de la magnificence vocale. Il est originaire de Somalie , pays où il vécu toute sa vie et son enfance. Ce dernier est doté d’un extrême sens de bienfaisance et de bonté.

Le Cheikh Abdul Rashid Ali Sufi a vu le jour en l’année 1964, en Somalie même. Son père illustre également un grand Cheikh et moufti du Saint Coran, prénommé le cheikh Bin Abdulrahman Ali Sufi. Ainsi, la passion du Cheikh Abdul Rachid Ali sufi vint de son père et de son amour pour tout ce qui concerne les sciences islamiques.

Ce dernier fut le premier à introduire et à diffuser à travers l’ensemble de la Somalie les connaissances des lectures du Coran . De cela, son père en gagna que de prospérité et célébrité, et son fils pris de son père l’exemple même, et sa référence. Il introduit également l’enseignement du Saint Coran dont la grande et célèbre mosquée prénommée Mogadiscio ou encore Mosquée Sheikh Ali Sufi située en Somalie.

L’honorable Cheikh Abdul Rashid Ali Sufi pris des cours particuliers de son père et acquérit peu à peu son expérience personnelle, durant des séances à la mosquée Cheikh Ali Sufi en présence d’autres fidèles. Ainsi, L’honorable Cheikh Abdul Rashid Ali Sufi appris et mémorisa le Saint Coran, grand livre de notre Dieu Allah et son âge ne dépassait pas dix ans.

Ensuite le Cheikh Abdul Rashid Ali Sufi décida de perfectionner ses prestations et d’acquérir énormément d’expérience dans le Tajwid du Saint Coran (riwayat Hafs de Assim) sous l’égide et la soutenance de son père. Et ce, avant qu’il entama l’étude des sept lectures du biais de Ashatibiyah.

Ensuite, Le Cheikh Abdul Rashid Ali Sufi quitta subitement son pays natal pour rejoindre l’Égypte pour entamer de nouvelles études sur les sciences des lectures durant le mois d’octobre de l’année 1984. Il intégra pour cela, l’institut des lectures en Egypte. Cette dernière lui attribua un certificat des dix lectures pour son excellence dans le domaine.

Finissant ce parcours de sa vie, Le Cheikh Abdul Rashid Ali Sufi décida de retourner en Somalie, où il fut nommé enseignant à la mosquée de son père. Puis, à cause de graves problèmes de santé, son père lui céda sa place, et devint imam de la mosquée.

Puis, Le grand Cheikh Abdul Rashid Ali Sufi devint de plus en plus connu à travers la péninsule musulmane. Puis quelques années plus tard, après son acquisition d’expérience dans la mosquée de son père, L’honorable Cheikh Abdul Rashid Ali Sufi devint enseignant des sciences coraniques à la Faculté des études Islamiques, et ce, s’occupant de la branche d’Al Azhar.

En l’année 1991, le Cheikh Abdul Rashid Ali Sufi décida de quitter à nouveau son pays et de s’installer définitivement à Qatar à la frontière d’Arabie Saoudite. Là-bas, il s’occupa des affaires islamiques dans le ministère des Habous (En langue arabe, cela correspond à Awqaf). Et ce, en tant qu’imam et célèbre prédicateur de la grande mosquée Anas Ibn Malik à la capitale Qatarienne Doha.

Durant toute sa longue vie, L’honorable Cheikh Abdul Rashid Ali Sufi a participé à plusieurs conférences et séminaires à travers le monde entier, et a donné des leçons à ceux qui le souhaitaient dans toute la péninsule arabe, mais aussi en Europe.

Grâce à la merveilleuse psalmodie de L’honorable Cheikh Abdul Rashid Ali Sufi, le monde entier profite de sa magnifique voix qui est diffusée par maints médias, tels les radios, les chaînes de télévision et les sites internet.

 

Photos de Abdul Rashid Ali Sufi

Photo de Abdul Rashid Ali Sufi numéro : 396 Photo de Abdul Rashid Ali Sufi numéro : 543

 

Commentaires

Rédiger un commentaire











Migane ibrahim a écrit
le 05 décembre 2009 à 06:41

Allah l'a comblé parce qu'il a choisi la voie d'Allah. Ce grand Abdul Rashid Ali Sufi
Comme je l'envie. Le Coran est difficile pour moi, faites-moi beaucoup de douas pour que je le lise, le comprenne, le pratique, le mémorise et l'enseigne. Jazaakamou Allahu Kathiran.

Moussa Abdi a écrit
le 21 juin 2011 à 23:17

Un grand savant somalien j'ai eu l'occasion de participer à ces conférences franchement c'est un grand connaisseur je lui souhaite qu'Allah lui donne sa récompense dans la vie d'ici bas et celle de l'au delà.